Investir dans l’immobilier locatif tout en restant locataire

immobilier

Beaucoup de personne préfèrent fonder une famille, acheter une résidence principale et en suite investir dans l’immobilier locatif. Mais pourquoi serait-il nécessaire de respecter cet ordre, il est possible d’investir dans l’immobilier locatif tout en restant locataire. Être propriétaire de sa résidence principale n’est pas tout le temps la solution la plus adaptée. En restant locataire, les choix d’investissement sont donc plus large, peu importe votre budget même si celui-ci est serré.

Devenir propriétaire de sa résidence principale ou investir dans l’immobilier ?

Vous avez surement souvent entendu dire qu’il fallait que vous soyez propriétaire dès que possible afin de ne pas jeter l’argent par les fenêtres en payant des loyers à fond perdu. Et en étant propriétaire, cela vous apporte une sécurité d’avoir un toit au-dessus de la tête, une résidence principale à votre et que vous vous sentiez vraiment chez vous !

En revanche investir dans l’immobilier locatif, c’est avoir un ou plusieurs biens immobiliers que vous pourrez louer et ainsi s’autofinanceraient avec les loyers perçus.

En investissent dans l’immobilier locatif tout en restant locataire, vous resterez dans un logement où vous vous sentez bien. Si votre loyer est moins cher qu’une surface équivalente dans certains quartiers, les sous que vous économisez peuvent servir à être placé sur un PEL pour augmenter votre apport personnel. Dans le cas où votre situation professionnelle évolue et que  vous êtes amené à devoir démanger, le fait d’être locataire est un réel avantage car vous pouvez le faire à tout moment.

Si vous achetez votre résidence principale avant d’investir dans du locatif, l’emprunt que vous rembourserez sera destiné à un bien qui vous appartient. Ainsi et contrairement à la location dans laquelle les loyers peuvent augmenter, le taux du crédit est fixe donc vos mensualités de remboursement ne changent pas. En faisant un emprunt pour votre résidence principale, vous vous endettez et il vous sera ensuite plus difficile d’obtenir un second emprunt pour investir dans l’immobilier. En effet, le banquier risque d’être retissant puisque vous seriez déjà endettée à hauteur de 30% (cela peut varier en fonction de vos revenus).

Les avantages à investir dans l’immobilier tout en restant locataire

Devenir propriétaire de sa résidence principale n’est pas forcément la meilleure solution en fonction de votre situation. En achetant votre résidence principale, vous devez la garder au moins 6 ans pour compenser les pertes financière qui sont liées aux différents frais d’acquisition du bien.

Pour certaines personnes, il est difficile avec leur emploi de rester dans la même ville ou région pendant une période d’au moins 8 à 10 ans. Être propriétaire de sa résidence principale, peut à certains moments vous freiner si d’éventuelles opportunités professionnelles qui se présentent à vous. En effet, en restant locataire vous disposez d’une liberté de mouvement et de changement qui vous permettent de changer rapidement de ville ou de région et pour certain de pays. En étant propriétaire de votre résidence principale, vous n’avez plus cet avantage puisqu’il vous faudra attendre la vente de votre bien immobilier pour partir.  Pour ceux que le temps presse, la vente peut se faire à perte.

Une grande majorité des foyers qui achètent leur résidence principale, le font avec le plus de budget qu’ils leur aient possible d’avoir. Pour cela, ils commettent l’erreur d’emprunter au maximum de leur capacité, ce qui les empêche souvent d’investir dans d’autres placements immobilier puisque leur banquier ne donne pas son accord.
Pour devenir propriétaire, la structure de votre ménage doit être stable afin que votre future résidence principale corresponde parfaitement à toutes vos attentes pour au moins une dizaine d’années à venir.

D’autres ne peuvent pas être propriétaire à cause des prix de l’immobilier qui est en hausse. Leurs revenus ne leur permettent pas d’acheter un bien immobilier convenable qui correspond à leurs attentes.

L’investissement locatif, vous offre plus d’options et de choix.

Investir en restant locataire vous offre plus de choix si vous souhaitez investir dans logement locatif. En effet, vous n’hésiterez à vous diriger vers des biens immobiliers plus intéressants d’un point de vue financier et qui ont un bon rendement locatif, puisque vous ne prendrez pas en considération que le logement doit vous convenir.

Les investissements locatifs ne se font pas sur les coups de cœur contrairement à l’achat de sa résidence principale, les choix doivent se faire sur le rendement que les biens immobiliers offrent.

Puisque que tous les secteurs ne sont pas propices pour un investissement locatif, vous pourrez donc viser des logements qui vous offrent un potentiel de plus-value qui peuvent se faire à moyen terme mais aussi sur du long terme si leur emplacements sont stratégique.

Lors de votre investissement, utilisez les leviers que l’Etat a mis en place pour les investisseurs dans l’immobilier locatif comme les dispositifs de défiscalisation ou de déficit foncier.

Investir en restant locataire c’est bien, diversifier ses investissements c’est mieux !

Lorsque que vous devez vous constituer un patrimoine, il est intéressant de diversifier vos placements. Vous devez avoir de l’immobilier mais pas que, ce type de placement ne doit pas représenter la majorité de votre portefeuille. En cas d’une chute de prix, vous aurez toujours d’autres placements qui vous rapportent.

En tant qu’investisseur mais toujours locataire de votre résidence principale, l’immobilier ne constitue pas la majorité de votre patrimoine. Vous pouvez donc investir dans l’immobilier ancien, en revanche vous devez faire le bon choix et être sélectif sur les logements qui vous intéressent et toujours regarder le rendement qu’il offre et les possibilités de reventes du bien. Si ce logement a besoin d’être rénové, vous pourrez faire du déficit foncier pour réduire vos impôts mais dans ces cas-là, faites-vous accompagner par un artisan qualifié.  Ce choix peut aussi se faire si vous êtes vous-même bricoleur et que vous êtes dans la capacité à donner de la valeur à ce bien afin de le louer plus facilement.

Si vous êtes dans le cas où vous payez beaucoup d’impôts, vous pouvez faire de la défiscalisation immobilière avec l’aide des dispositifs que l’Etat a mis en place. En revanche si certains dispositifs vous permettent de réduire vos impôts, ce n’est pas sans contrepartie. Avant d’investir, vous devez étudiez les avantages et les inconvénients de ce type de placement.

Afin de diversifier votre patrimoine, tout en continuant à investir dans l’immobilier sans pour autant à avoir à gérer les locations… Prendre des parts de SCPI peut être la solution qu’il vous faut, de cette façon, vous pourrez investir dans des fonds composés comme l’immobilier d’habitation, commerces, locaux professionnels, etc. Pour se faire, orientez-vous vers les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). Ces placements vous permettent d’avoir des rendements plus intéressants que certains appartements en bulle.

Pour continuer à étoffer votre patrimoine, vous pouvez investir dans des biens immobiliers plus spécifiques comme des parkings, des garages… Investir dans ce type de bien et accessible à tous les budgets, nécessite peu d’entretien et de gestion. Ce secteur d’investissement commence à se développer mais il y a encore beaucoup de bons investissements à réaliser.

Leave a Reply

Your email address will not be published.