Pourquoi investir dans un studio ?

investissement studio

Investir dans un studio, c’est garantir une rentabilité plus importante que dans tout autre bien immobilier, bénéficier d’une grande demande locative, avoir un ticket d’entrée est plus accessible et aussi une fiscalité avantageuse. En revanche, les locataires tournent bien plus souvent et les remises en état sont plus fréquentes.

Le gros avantage de se lancer dans la location de studios : contrairement aux moyennes et grandes surfaces locatives, les studios sont plus faciles à rentabiliser. La durée de location d’un studio est beaucoup moins longue que d’autre type de logement mais celle-ci est compensée par une rentabilité plus élevé.

Une forte demande locative

Les grandes villes étudiantes sont celles qui ont une plus forte demande de location de studio. Les étudiants de ces villes rencontrent beaucoup de difficultés pour se loger. Ils sont amenés à signer des baux d’une plus longue durée pour être sûr de pouvoir se loger à la rentrée suivante.  Les étudiants ne sont pas les seuls à vouloir louer un studio, les jeunes qui se lancent dans la vie active ou encore les employés qui sont mutés provisoirement le sont aussi.

Les grandes métropoles ou les villes universitaires comme Paris, Lyon, Montpellier, Grenoble, Strasbourg, Toulouse, Lille, Marseille-Aix, Nantes, Nice, Rennes, Bordeaux, Rouen et Nancy sont confronté à cette forte demande de locative. Ces principales villes rassemblent la moitié des jeunes de 18 à 25 ans.

Dans le cas où vous ciblez les étudiants pour louer plus facilement, orienté vos recherches vers les quartiers proches des universités, des grandes écoles privés ou des centres-villes si possible proche d’une ligne de métro, de tram ou de bus.

Pénurie sur le marché des studios

Les studios des grandes villes bénéficieront pendant longtemps d’une forte demande locative puisque ce segment de marché immobilier est touché par une pénurie. En effet, les studios sont assez rares à la vente et d’après la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers) la France construit trop peu ce type de logement.

Studios : des prix abordables

Pour un studio de 20 m², les prix démarrent entre 65 000 €  et 80 000 € dans les grandes villes. En revanche sur Paris, une superficie semblable, les prix sont plus élevés et débutent à 150 000 € à 170 000 € pour l’est de la capitale. Des secteurs comme XIV e, le XV e  ou le XVI e, les prix de départ sont à 160 000 € et 180 000 € et peuvent dépasser les 250 000 € pour les adresses les plus recherchées de Paris.

Les prêts pour financer un investissement locatif pour l’achat d’un studio sont plus facilement accordés puisque les prix d’achat sont moins élevés. Pour qu’une banque puisse vous accorder un crédit, elle doit se basé sur votre capacité résiduelle d’endettement. Ce calcul est fait en additionnant toutes les charges que vous avez, à savoir : impôts, remboursement de l’emprunt pour la résidence principale, etc. De ce résultat, le reste à vivre est calculé et sur cette base un montant est dégagé pour définir une base au calcul de l’emprunt.

Par exemple : si votre foyer gagne 5 000 € par mois et que vos charges représentent 1 500 € par mois. Votre reste à vivre est alors de XXXX € par mois. Vos charges comptent pour 2.000 € par mois. De le cas où vous souhaitez libérer XXX € par mois pour le remboursement d’un emprunt pour cet investissement locatif, vous pourrez alors emprunter XX XXX € à X,XX% sur XX années. Cela représente un studio bien situé dans une ville étudiante. Le reste à vivre est donc de 4.000 € par mois.

Studio : loué vide ou meublé ?

Pour les studios, la location meublée est à envisager. Généralement ce sont des étudiants ou des salariés qui sont mutés provisoirement qui n’ont pas de meuble et ne veulent pas s’installer pour une longue durée. La location d’un studio meublé à deux avantages, c’est que les loyers sont légèrement plus élevés et que la fiscalité est plus attractive mais il faut équiper entièrement le logement. Les locataires doivent pouvoir y vivre en amenant simplement leurs effets personnels. En revanche, le bail doit respecter quelques règles, notamment une durée limitée à 1 an ou à 9 mois si vous louez à un étudiant.

La location d’un studio vide vous assure une stabilité des loyers sur du long terme puisque le bail a une durée de 3 ans. Vous devez veiller à toujours louer le studio en bon état si vous souhaitez séduire les futurs locataires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.